Coquelet au four aux ramboutans, quatre épices (atoumo) et lait de coco

Le coquelet rôti au four est un délicieux plat qui peut se déguster froid ou chaud.

Dans la cadre d’un régime alimentaire, le coquelet est idéal car il s’agit d’une viande maigre.

Le coquelet ne contient pas de glucides s’il est consommé sans la peau.

Je te propose une recette rapide, originale et gouteuse pour tous les jours.

Ce coquelet allégé en matières grasses est terriblement parfumé.

Et ce que j’aime par-dessus tout, c’est l’association du « quatre épices » et des ramboutans.

La saveur est adoucie avec l’ajout du lait de coco. Ce côté sucré salé n’est pas du tout déplaisant. Bien au contraire.

Je te suggère d’accompagner ce plat avec du riz ou des pâtes complètes, des patates douces à la vapeur ou des légumes de saison de ton choix.

Je te propose cette recette à base de ramboutans, car la saison débute à peine en Guyane.

Le ramboutan est un fruit qui pousse sur un arbre tropical pouvant atteindre une vingtaine de mètres.

Cousin du litchi, le ramboutan est riche en vitamines C, en fer et en calcium. Sa saveur très douce présente une légère acidité.

Quant au quatre épices (atoumo), on ne le présente plus tant ses vertus sont reconnues.

Les fleurs et les racines possèdent une saveur inimitable associant les saveurs de rose, gingembre et de camphre. L’ atoumo peut être utilisé pour les tisanes, mais aussi les plats salés et sucrés. Même les feuilles sont utilisées pour faire des papillotes.

Tu verras, tu vas adorer !

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif !

Imprimer la recette
Coquelet au four au ramboutan, quatre épices (atoumo) et lait de coco
Difficulte :
Temps de Préparation 25 minutes (hors de temps de pause)
Temps de Cuisson 25 minutes
Portions
personnes
Ingrédients
  • 1 coquelet coupé en crapaudine et nettoyé
  • 200 ml de lait de coco Acheter
  • 30 g de racine de quatre épices émincé (atoumo)
  • 4 fleurs de quatre-épices (atoumo) fraiches ou séchées Info Acheter
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco Acheter
  • 1 dizaine de ramboutans épluchés et égrainés
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 50 ml d’eau
  • Marinade
  • 0.5 citron vert (le jus)
  • 1 branche de persil finement émincée
  • 1 gousse d’ail épluchée et râpée
  • 1 petit oignon épluché et émincé
  • 1 piment végétarien finement émincé
  • 1 pincée de bois d’inde en poudre Info Acheter
  • 1 pincée de clou de girofle en poudre Acheter
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja claire Acheter
  • Du sel ou du cube végétal bio à convenance
Difficulte :
Temps de Préparation 25 minutes (hors de temps de pause)
Temps de Cuisson 25 minutes
Portions
personnes
Ingrédients
  • 1 coquelet coupé en crapaudine et nettoyé
  • 200 ml de lait de coco Acheter
  • 30 g de racine de quatre épices émincé (atoumo)
  • 4 fleurs de quatre-épices (atoumo) fraiches ou séchées Info Acheter
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco Acheter
  • 1 dizaine de ramboutans épluchés et égrainés
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 50 ml d’eau
  • Marinade
  • 0.5 citron vert (le jus)
  • 1 branche de persil finement émincée
  • 1 gousse d’ail épluchée et râpée
  • 1 petit oignon épluché et émincé
  • 1 piment végétarien finement émincé
  • 1 pincée de bois d’inde en poudre Info Acheter
  • 1 pincée de clou de girofle en poudre Acheter
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja claire Acheter
  • Du sel ou du cube végétal bio à convenance
Instructions
  1. Disposer le coquelet dans un saladier.
  2. Ajouter l’ensemble des ingrédients prévus pour la marinade. Saler à convenance avec du sel ou du cube végétal bio. Bien mélanger et laisser mariner au réfrigérateur minimum 4 heures.
  3. Préchauffer le four à 180 degrés.
  4. Disposer le coquelet avec la marinade dans un plat allant au four. Ajouter les ramboutans, le lait de coco, le persil, l’eau et les fleurs de quatre épices (atoumo). Rectifier l’assaisonnement de la marinade.
  5. Enfourner pendant 20 à 25 minutes en veillant à arroser régulièrement le coquelet.
  6. A la fin il ne doit pas rester beaucoup de sauce. Il est possible de rajouter un peu d’eau pour récupérer les sucs de cuisson avant le service.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *