Ma soupe phở

timolokoy-ma-soupe-pho-10.jpgtimolokoy-ma-soupe-pho-08.jpgLa soupe phở (prononcer « feu ») est une soupe d’origine vietnamienne.

Il est dit que cette soupe serait une variante du pot au feu Français. Les Vietnamiens auraient inventé cette délicieuse recette durant la colonisation (Indochine).

Comme tu le sais, la Guyane est composée de plusieurs ethnies avec leurs patois et leurs coutumes. Et les Hmong en font partie.

Mais qui sont les Hmongs ?

Pendant la guerre du Vietnam, les Hmongs ont participé d’une certaine façon au conflit en aidant les Américains. À la fin de cette guerre, les Américains ayant perdu, ils ont ramené une partie des Hmongs aux Etats-Unis, et la France a aussi été une terre d’accueil, puisque les Hmongs avaient aidé la France lors de la guerre d’Indochine.

Les Hmong originaires du Laos, sont donc des réfugiés politiques qui ont fuis le régime communiste du Laos.

Il y a des Hmongs à Roura au village de Cacao, mais aussi à Mana (commune de l’ouest de Guyane) au Village de Javouhey.

Ils sont pour la plupart agriculteurs et producteurs. Ils alimentent les marchés en fruits et légumes.

Et le dimanche, c’est devenu une habitude pour de nombreux Guyanais d’aller à Cacao pour aller déguster une délicieuse soupe phở et plein d’autres spécialités Laotiennes.

Mon père ayant un ami agriculteur Hmong, nous y allions souvent pour manger et faire le plein de fruits et légumes.

J’aime tellement ce village, c’est un voyage à lui seul. Les habitants, l’ambiance, le style…J’aime tout à Cacao.

Et quand je prépare cette soupe, je me revois assise devant mon copieux bol de soupe à Cacao.

C’est terriblement bon et sain.

Cela prend un peu de temps c’est vrai, mais cela en vaut vraiment la peine.

Tes papilles te remercieront.

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif :

timolokoy-ma-soupe-pho-11.jpgtimolokoy-ma-soupe-pho-12.jpg

Imprimer la recette
Ma soupe phở
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 4 heures
Portions
personnes
Ingrédients
Bouillon
  • 1 sachet de mélange d’épices pour soupe Pho
  • 500 g de plat de côte de bœuf
  • 1,5 litre d’eau (pour blanchir le bœuf)
  • 3 litres d’eau (pour le bouillon)
  • 100 ml de sauce nuoc man
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 1 gros oignon épluché et coupé en 2
  • 40 g de gingembre frais coupé en 2 Info
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne
Pour le service
  • Quelques feuilles de basilic thaï
  • 2 branches de ciboulette thaï (ciboule ou cive) finement ciselées
  • 2 branches de coriandre finement ciselées Acheter
  • Quelques feuilles de coriandre longue (radié la fièvre en Guyane, Chardon béni en Martinique et herbe à fer en Guadeloupe)
  • Du piment fort frais à convenance (facultatif)
  • 800 g de pâtes de riz fraiches
  • 1 petit oignon jaune ou blanc épluché et finement émincé
  • 300 g de bœuf tendre cru émincé en fines tranches(réserver au frais)
  • Quelques pousses de soja
  • 1 citron vert coupé en quartier
  • 300 g de porc laqué émincé en fines tranches (facultatif)
  • Un peu d’huile de sésame (facultatif) Acheter
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 4 heures
Portions
personnes
Ingrédients
Bouillon
  • 1 sachet de mélange d’épices pour soupe Pho
  • 500 g de plat de côte de bœuf
  • 1,5 litre d’eau (pour blanchir le bœuf)
  • 3 litres d’eau (pour le bouillon)
  • 100 ml de sauce nuoc man
  • 1 cuillère à soupe de sel
  • 1 gros oignon épluché et coupé en 2
  • 40 g de gingembre frais coupé en 2 Info
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne
Pour le service
  • Quelques feuilles de basilic thaï
  • 2 branches de ciboulette thaï (ciboule ou cive) finement ciselées
  • 2 branches de coriandre finement ciselées Acheter
  • Quelques feuilles de coriandre longue (radié la fièvre en Guyane, Chardon béni en Martinique et herbe à fer en Guadeloupe)
  • Du piment fort frais à convenance (facultatif)
  • 800 g de pâtes de riz fraiches
  • 1 petit oignon jaune ou blanc épluché et finement émincé
  • 300 g de bœuf tendre cru émincé en fines tranches(réserver au frais)
  • Quelques pousses de soja
  • 1 citron vert coupé en quartier
  • 300 g de porc laqué émincé en fines tranches (facultatif)
  • Un peu d’huile de sésame (facultatif) Acheter
Instructions
  1. Disposer le plat de côte de bœuf dans une cocotte. Ajouter l’eau prévue pour blanchir le bœuf. Faire blanchir à feu vif et à couvert pendant 15 minutes.
  2. Pendant ce temps, disposer l’oignon et le gingembre surface coupée sur une poêle chaude. Faire brunir à feu vif et réserver.
  3. Egoutter le plat de côte de bœuf. Le replacer dans une cocotte et ajouter l’eau prévue pour le bouillon.
  4. Ajouter l’oignon et le gingembre brunis, le sachet de mélange d’épices, le sel, le nuoc man et le sucre de canne.
  5. Faire cuire à feu vif pendant 3 heures à couvert.
  6. Ecumer (normalement çà ne devrait pas trop écumer vu que le bœuf a été blanchi au préalable) et enlever le gras régulièrement.
  7. En parallèle, blanchir l’oignon émince dans de l’eau tiède. Egoutter et réserver.
  8. Après 3 heures de cuisson, vérifier et rectifier l’assaisonnement du bouillon avec un peu de nuoc man.
  9. Egoutter le plat de côte de bœuf. Récupérer la viande et remettre l’os dans le bouillon qui continue de chauffer à feux doux.
  10. Couper de fines tranches de viande de bœuf.Réserver.
  11. Faire cuire les pâtes al dente dans l’eau bouillante. Rincer à l’eau froide et égoutter. Puis les répartir dans des bols.
  12. Répartir des tranches de bœuf crues et cuites, ainsi que des tranches de porc laqué (facultatif).
  13. Verser le bouillon chaud. Puis servir avec un plat sur lequel seront disposés les herbes aromatiques, l’oignon émincé , les pousses de soja, les quartiers de citron vert et le piment frais (facultatif).
  14. Chacun viendra parsemer sa soupe d’herbes aromatiques, d’oignon, de pousses de soja, de citron vert et de piment à convenance.
Notes

Bon appétit !

timolokoy-ma-soupe-pho-44.jpg

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *