Saoto (soto) soup

Aujourd’hui, nous partons pour le Suriname avec cette délicieuse recette de Saoto soup !

Cette soupe parfumé et réconfortante me rappelle tellement de souvenirs.

Cette soupe d’origine Indonésienne est très répandue au Suriname.

En Indonésien, « soto » signifie « soupe ».

Comme tu le sais, le Suriname possède une frontière fluviale « le Maroni » avec la Guyane.

Et à chacun de mes séjours au Suriname, il me faut déguster cette délicieuse soupe. C’est un rituel !

Cette spécialité est vendue au Suriname dans de nombreux « warung » notamment à Paramaribo dans le quartier indonésien Blauwgrond.

J’en suis archi fan.

Et si tu prépares cette recette, tu comprendras vite pourquoi !

Elle peut être dégustée comme telle ou avec du riz en plus. Il est également possible de donner encore plus de saveur à la soupe avec ce qu’on appelle le « sambal ketjap », une sauce soja épicée.

Tu verras, c’est un régal.

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif !

Imprimer la recette
Saoto (soto) soup
Difficulte :
Temps de Préparation 10 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes environ
Portions
personnes
Ingrédients
  • 4 œufs durs écalés
  • 600 g de blanc de poulet cuit à l’eau salée puis effiloché
  • 4 grosses poignées de pousses de soja
  • 2 branches de céleri ou persil finement ciselées
  • Du mélange de vermicelles de riz (pommes de terre et oignons frits à convenance (gebakken aardappelen))
  • Du piment fort à convenance (facultatif)
Bouillon
  • 1 oignon épluché et émincé
  • 1 feuille de laurier indonésienne ou classique à défaut
  • 8 g de gingembre frais coupé grossièrement Info
  • 8 g de galanga frais coupé grossièrement
  • 1 cuillère à soupe de graines de bois d’inde poivre de Jamaïque
  • 2 bâtons de citronnelle coupés grossièrement
  • 1 branche de céleri ou de persil coupé grossièrement
  • 2 gousses d’ail épluchées et coupées grossièrement
  • Du sel ou du cube végétal à convenance
  • 3 litres d’eau
  • Du sel ou du cube végétal à convenance
  • 3 litres d’eau
Difficulte :
Temps de Préparation 10 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes environ
Portions
personnes
Ingrédients
  • 4 œufs durs écalés
  • 600 g de blanc de poulet cuit à l’eau salée puis effiloché
  • 4 grosses poignées de pousses de soja
  • 2 branches de céleri ou persil finement ciselées
  • Du mélange de vermicelles de riz (pommes de terre et oignons frits à convenance (gebakken aardappelen))
  • Du piment fort à convenance (facultatif)
Bouillon
  • 1 oignon épluché et émincé
  • 1 feuille de laurier indonésienne ou classique à défaut
  • 8 g de gingembre frais coupé grossièrement Info
  • 8 g de galanga frais coupé grossièrement
  • 1 cuillère à soupe de graines de bois d’inde poivre de Jamaïque
  • 2 bâtons de citronnelle coupés grossièrement
  • 1 branche de céleri ou de persil coupé grossièrement
  • 2 gousses d’ail épluchées et coupées grossièrement
  • Du sel ou du cube végétal à convenance
  • 3 litres d’eau
  • Du sel ou du cube végétal à convenance
  • 3 litres d’eau
Instructions
  1. Dans une cocotte verser tous les ingrédients prévus pour la préparation du bouillon.
  2. Puis porter à ébullition à feu moyen, puis baisser le feu et faire cuire à couvert pendant environ 20 à 30 minutes. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Le bouillon est prêt.
Service
  1. Dans des assiettes creuses ou gros bols, disposer un peu de blanc de poulet effiloché, le mélange de de vermicelles de riz, pommes de terre et oignons frits, le persil ou le céleri frais finement ciselé, les pousses de soja et les œufs coupés en deux (prévoir un œuf par personne).
  2. Puis arroser le tout avec du bouillon chaud à convenance. Personnellement, je ne mets pas beaucoup de bouillon. Ajouter un peu de piment fort et de la sauce soja épicée.
  3. Déguster aussitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *