Dokonon

timolokoy-dokonon-15timolokoy-dokonon-12

Alors le dokonon, c’est un des péchés mignons de mon père.

Ma grand-mère lui en préparait tous les matins avant d’aller à l’école.

Il en mangeait comme « tchimbé tchô » pour le petit déjeuner et il était calé toute la journée. Il n’avait pas besoin de déjeuner le midi. J’aime écouter mes parents me raconter leur jeunesse. C’est toujours un plaisir.

Le dokonon est une douceur typiquement Guyanaise qui nous vient de Sinnamary (commune de Guyane) et qui est originaire de l’Afrique. Les esclaves Africains ont ramené cette friandise en Guyane mais aussi dans les îles de la Caraïbes, en autre.

Le dokonon est très prisé en Guyane, bien qu’il se fasse de plus en plus rare hélas. Certains Guyanais le préparent avec de la bacove beurre (dessert) en lieu et place de la banane jaune.

Les bushinengués en Guyane, préparent une version appelée « Goma ou Mouhga » à base de riz pilé et d’arachide grillée. C’est très bon également.

On le consomme pour le dessert, le goûter et même pour le petit-déjeuner comme le faisait mon père et ma grand-mère à l’époque.

A la base, le pliage des dokonons se fait dans des feuilles d’arouman. Mais j’ai pensé à celles et ceux qui n’ont trouveraient pas et même à celles et ceux qui se trouvent dans l’hexagone en remplaçant les feuilles végétales par du film étirable. Franchement, c’est tout aussi bon.

Il existe des versions dans plein d’autres pays où des esclaves Africains y ont été emmenés, tels que le Brésil, la Jamaïque, la Guadeloupe et j’en passe.

« Ducana » est le nom donné pour cette friandise, par les habitants de la Barbade et de quelques îles de la caraïbes.

En Guadeloupe, leur version s’appelle « Doucoune », il s’agit d’une sorte de pain de maïs.

Au Brésil, leur version s’appelle « Pamonha » à base de maïs frais mixé, de coco et  est cuite dans les feuilles des épis de maïs. Elle est parfois associé à du fromage râpé.

En Jamaïque, leur version s’appelle « Duckanoo » et est cuite au four.

En me lisant tu constateras, que quoi qu’on dise ou qu’on fasse, beaucoup de plats de chez nous, nous ramènent en autre à l’Afrique.

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif !

timolokoy-dokonon-17timolokoy-dokonon-20timolokoy-dokonon-19

Imprimer la recette
Dokonon
Difficulte :
Temps de Préparation 30 minutes (hors temps de pause)
Temps de Cuisson 1 heure environ
Portions
dokonons environ
Ingrédients
  • 100 ml de lait de coco Acheter
  • 300 g de farine de maïs fine Acheter
  • 100 ml d’eau
  • 3 bananes jaunes (plantain) mûres à point de taille moyenne Info
  • 100 g de coco râpé frais Acheter
  • 8 cuillères à soupe de lait concentré sucré du sucre de canne ou lait concentré sucré végétal ou lait concentré sucré sans lactose Acheter
  • 1 cuillère à café de vanille liquide Info Acheter
  • 0.5 cuillère à café d’amande amère liquide Acheter
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre Info Acheter
  • 0.5 cuillère à café de muscade en poudre Info Acheter
  • 1 cuillère à café de zeste de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de beurre demi-sel ou beurre végétal (facultatif)
  • Des feuilles d’arouman de balourou ou de bananier (à défaut du film étirable)
  • De la ficelle de cuisine ou de la fibre d’aroumande balourou ou bananier qui servira de ficelle Acheter
Difficulte :
Temps de Préparation 30 minutes (hors temps de pause)
Temps de Cuisson 1 heure environ
Portions
dokonons environ
Ingrédients
  • 100 ml de lait de coco Acheter
  • 300 g de farine de maïs fine Acheter
  • 100 ml d’eau
  • 3 bananes jaunes (plantain) mûres à point de taille moyenne Info
  • 100 g de coco râpé frais Acheter
  • 8 cuillères à soupe de lait concentré sucré du sucre de canne ou lait concentré sucré végétal ou lait concentré sucré sans lactose Acheter
  • 1 cuillère à café de vanille liquide Info Acheter
  • 0.5 cuillère à café d’amande amère liquide Acheter
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre Info Acheter
  • 0.5 cuillère à café de muscade en poudre Info Acheter
  • 1 cuillère à café de zeste de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de beurre demi-sel ou beurre végétal (facultatif)
  • Des feuilles d’arouman de balourou ou de bananier (à défaut du film étirable)
  • De la ficelle de cuisine ou de la fibre d’aroumande balourou ou bananier qui servira de ficelle Acheter
Instructions
  1. Disposer la farine de maïs dans un saladier et ajouter l’eau. Laisser gonfler pendant 30 minutes environ.
  2. Faire pocher les bananes jaunes préalablement pelées dans de l’eau bouillante pendant 6 minutes environ.
  3. Puis égoutter les bananes et les réduire en purée à l’aide d’une fourchette.
  4. Disposer la purée dans un saladier. Ajouter la farine de maïs, le lait de coco, le coco râpé, le lait concentré sucré, les épices et le beurre demi-sel (facultatif).
  5. Bien mélanger afin d’obtenir une pâte homogène. Astuce : si la pâte est trop liquide, mettre la préparation au micro-onde quelques minutes afin de l’épaissir.
  6. Nettoyer à l’aide d’une éponge humide les feuilles d’arouman, de balourou ou de bananier. Retirer la nervure centrale des feuilles.
  7. Découper des rectangles de 25 cm de longueur sur 15 cm de largeur environ.
  8. Disposer au centre des feuilles et à 5 cm du bord, 1 à 2 cuillères à soupe de pâte à dokonon.
  9. Puis procéder au pliage. Rabattre les 2 bords en les superposant. Puis rabattre les extrémités en les superposant également afin de former un petit paquet. Attacher le paquet obtenu avec de la ficelle de cuisine ou de la fibre d’arouman, de balourou ou bananier.
  10. Si tu n’as pas de feuilles végétales pour former tes dokonons, tu peux opter pour du film étirable. Le goût ne sera pas altéré pour autant. Il te suffira de former des boudins et de faire un nœud aux extrémités.
  11. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.
  12. Il y a deux possibilités pour cuire les dokonons.
  13. Soit faire bouillir de l’eau dans une cocotte et ensuite plonger les dokonons dans l’eau bouillante. Puis les faire cuire pendant 35 à 45 minutes environ.
  14. Soit disposer les dokonons dans un cuiseur vapeur et les faire cuire pendant 35 à 45 minutes environ.
  15. J’ai opté pour la cuisson à la vapeur car avec la cuisson à l’eau si les paquets ne sont pas bien faits, la pâte à dokonon peut fuir.
  16. Les dokonons se dégustent chauds ou tièdes directement sur la feuille.
timolokoy-dokonon-54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *