Crétiques (cratché ou sik à coco)

timolokoy-cretiques-cratche-ou-sik-a-coco-15

Cette confiserie appelée « cratché » en Martinique, « sik à coco » en Guadeloupe, ou « tablete kokoye » en Haïti, est un régal.

Voici une confiserie typiquement créole à base de coco râpé que l’on retrouve aux Antilles Guyane.

Cette douceur a bercé mon enfance en Guyane. Surtout durant le carnaval, où j’aimais voir les vendeuses avec leur magnifiques paniers de sucreries créoles. Et bien évidemment, les crétiques  tout comme les conserves, en faisaient partie. J’adore le gout caramélisé de cette friandise avec ce léger gout de gingembre associé à celui de la pulpe de coco.

Ma mère nous en préparait souvent pendant les vacances scolaires.

C’est une tuerie et pire encore, c’est addictif !

Si tu aimes le coco, tu vas adorer.

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif !

 

timolokoy-cretiques-cratche-ou-sik-a-coco-19timolokoy-cretiques-cratche-ou-sik-a-coco-16

Imprimer la recette
Crétiques (cratché ou sik à coco)
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 40 minutes
Portions
crétiques environ
Ingrédients
  • 260 g de coco sec frais Acheter
  • 180 g de sucre de canne
  • 1 pelure de citron vert
  • 1 cuillère à café de vanille liquide Info Acheter
  • 1 bâton de cannelle Info Acheter
  • 1 pincée de muscade en poudre Info Acheter
  • 10 g de gingembre râpé Info
  • 300 ml d’eau
  • De l’eau
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 40 minutes
Portions
crétiques environ
Ingrédients
  • 260 g de coco sec frais Acheter
  • 180 g de sucre de canne
  • 1 pelure de citron vert
  • 1 cuillère à café de vanille liquide Info Acheter
  • 1 bâton de cannelle Info Acheter
  • 1 pincée de muscade en poudre Info Acheter
  • 10 g de gingembre râpé Info
  • 300 ml d’eau
  • De l’eau
Instructions
  1. Casser vos noix de coco
  2. Et à l’aide d’un couteau, ôter la pulpe.
  3. Toujours à l’aide d’un couteau ou d’un économe, enlever la pellicule marron (facultatif) de la pulpe.
  4. Coupé la pulpe de coco en lamelles fines de 1 à 2cm de longueur sur 2 à 3 mm d’épaisseur.
  5. Réserver.
  6. Puis dans une casserole, préparer un sirop avec le sucre de canne, l'eau, la pelure de citron vert, le bâton de cannelle, la vanille, la muscade et le gingembre.
  7. Faire chauffer le sirop jusqu’à frémissement, puis ajouter la pulpe de coco en lamelles.
  8. Laisser cuire à feu moyen pendant environ 30 minutes environ en remuant régulièrement afin que la noix de coco n'attache pas au fond de la casserole. Enlever à ce stade la pelure de citron et le bâton de cannelle.
  9. Une fois le sirop totalement absorbé par la pulpe de coco, mélanger vigoureusement pour faciliter la caramélisation et que la pulpe de coco se colore.
  10. Puis ajouter un peu d’eau et mélanger de nouveau.
  11. Il est possible de renouveler l’opération afin d’obtenir une coloration plus sombre.
  12. Une fois la coloration souhaitée obtenue, former des petits tas à l’aide de 2 cuillères sur une plaque de marbre huilée, une plaque de cuisson huilée ou sur une feuille de papier sulfurisée.
  13. Laisser refroidir totalement avant de les décoller et les déguster.
Notes

Ces douceurs se conservent plusieurs semaines dans une boite hermétique.

timolokoy-cretiques-cratche-ou-sik-a-coco-48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *