Civet de bœuf à l’ozeil peyi

timolokoy-civet-boeuf-ozeil-peyi-10timolokoy-civet-boeuf-ozeil-peyi-11

Alors quand je pense au civet, je pense naturellement à ma tante Réunionnaise qui est une grande adepte des civets. A l’île de la Réunion, ils consomment souvent ce genre de plats tellement réconfortants.

J’adore !

Aujourd’hui, je te propose un civet de noël. Quand les fêtes de fin d’année arrivent, l’ozeil peyi pointe son nez.

Mais c’est quoi ?

Bissap (wolof sénégalais), Karkadé (Égypte), Agua de Jamaica (Mexique), Foléré (Cameroun), Groseille pays – Ozeil (Antilles Guyane), Dableni (Mali, Côte d’Ivoire, ou Burkina), Karakandji (Centrafrique), Zobo (Nigéria), Ngai Ngai (Congo), thé rose, thé de l’Empire, boisson des pharaons ect… sont autant de noms donnés à cette fleur. Cette fleur d’hibiscus originaire d’Inde et d’Afrique occidentale, dont généralement seul le calice est consommé, est appelée chez moi en Guyane, l’oseille.

L’ozeil est riche en fer, en calcium et en vitamines B et C. Il apaise et soigne la toux et les maux de gorge. Il apaise les troubles digestifs et soigne l’hypertension artérielle. Il aide à réduire le cholestérol, a une action bénéfique sur le diabète et facilite la perte de poids.

Durant les fêtes de fin d’année, il est de coutume de préparer du sirop, de la confiture et de la gelée qui correspondent à la saison de l’oseille. Il parfumera le ti punch et sera utilisé pour préparer de délicieux dessert tel que mon tiramisu à la fraise et à l’oseille.

Et même dans des recettes salées, l’ozeil peyi est très appréciée. Comme mon civet de cailles que je t’ai proposé dans mon calendrier de l’avent 2018.

Et ce nouveau civet est tout aussi bon. C’est un régal. Servi avec un écrasé de cramanioc (manioc) et de banane jaune, tu vas adorer !

Tu verras c’est un régal.

De ma cuisine à la tienne, bon voyage gustatif !

timolokoy-civet-boeuf-ozeil-peyi-12timolokoy-civet-boeuf-ozeil-peyi-14

Imprimer la recette
Civet de bœuf à l’ozeil peyi
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 2 heures
Portions
personnes
Ingrédients
Marinade
Autres ingrédients
  • 700 g de bourguignon ou de bœuf à mijoter coupé en morceaux moyens
  • 1 oignon épluché et émincé
  • 3 carottes pelées et coupées en rondelles épaisses
  • 2 branches de thym
  • 2 feuilles de laurier Acheter
  • 1 feuille de bois d’inde Info
  • 1 cuillère à café de gingembre frais râpé Info
  • 1 gousse d’ail épluchée et râpée
  • 2 piments végétariens émincés
  • 1 cuillères à soupe de confiture d’ozeil péyi Info
  • 1 cuillère à café de confiture d’ozeil péyi (pour la fin de cuisson – facultatif) Info
  • 1 cube de bouillon végétal bio
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 100 ml de vin rouge
  • De l’eau
Difficulte :
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 2 heures
Portions
personnes
Ingrédients
Marinade
Autres ingrédients
  • 700 g de bourguignon ou de bœuf à mijoter coupé en morceaux moyens
  • 1 oignon épluché et émincé
  • 3 carottes pelées et coupées en rondelles épaisses
  • 2 branches de thym
  • 2 feuilles de laurier Acheter
  • 1 feuille de bois d’inde Info
  • 1 cuillère à café de gingembre frais râpé Info
  • 1 gousse d’ail épluchée et râpée
  • 2 piments végétariens émincés
  • 1 cuillères à soupe de confiture d’ozeil péyi Info
  • 1 cuillère à café de confiture d’ozeil péyi (pour la fin de cuisson – facultatif) Info
  • 1 cube de bouillon végétal bio
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 100 ml de vin rouge
  • De l’eau
Instructions
  1. La veille, disposer le bœuf dans un saladier. Puis ajouter l’ensemble des ingrédients prévus pour la marinade.
  2. Bien mélanger et réserver au frais toute une nuit.
  3. Le lendemain. Dans une cocotte, verser l’huile et faire chauffer à feu moyen. Puis ajouter l’oignon, l’ail, le piment végétarien et le gingembre.
  4. Faire revenir quelques instants, puis ajouter la viande sans la marinade. Faire revenir à feu moyen en mélangeant régulièrement pendant 1 minute environ.
  5. Puis ajouter la marinade, le vin, la confiture d’ozeil et le cube de bouillon végétal. Couvrir d’eau à hauteur. Ajouter les rondelles de carottes.
  6. Ajouter les feuilles de bois d’inde, de laurier et le thym.
  7. Couvrir et faire cuire à feu doux environ 1h30 à 2 heures. Vérifier la sauce régulièrement. Si besoin rajouter un peu d’eau.
  8. En fin de cuisson, rectifier l’assaisonnement. Puis ajouter la petite cuillère de confiture d’ozeil pour renforcer le goût de l’ozeil (c’est facultatif).
  9. Laisser refroidir avant de déguster.
Notes

Je recommande d’accompagner ce délicieux civet d’un écrasé de cramanioc et de banane jaune au lait de coco, ou de riz sauvage ou parfumé ou basmati, ou encore avec des tagliatelles.

timolokoy-civet-boeuf-ozeil-peyi-37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *